"Étudiants, tous artistes !", épisode 1 : Le Coquelicot Revue

aap_udl_1b.jpg

Durant l'année universitaire 2021-2022, Auvergne-Rhône-Alpes Livre et Lecture accompagne 3 projets étudiants dans le cadre du dispositif "Étudiants, tous artistes !", un incubateur de projets mis en place par l'Université de Lyon et mis en œuvre par l'agence pour son volet "livre". Focus sur le projet Le Coquelicot Revue et retour sur les premières rencontres entre les étudiants et les professionnels qui les accompagnent.

Le Coquelicot Revue

La philosophie du Coquelicot - Texte Fondateur

Revue d’art et de poésie internationale, Le Coquelicot est fondé à l’automne 2018, à Lyon, suite à la rencontre d’Aglaée Collin, de Clara Reboux et d’Hannah Starck. Avec une publication semestrielle, au printemps et à l’automne, la revue papier se conjugue autour d’un thème, fil rouge donné à chaque numéro par l’équipe de rédaction : Marée Haute (N°00), Eveil (N°01), Cosmos (N°02), Feu-follet (N°03), ... Les numéros s’organisent autour d’une mise en page haute en couleur, donnant vie aux textes et aux images. Son format de poche A5 invite le lecteur à entrer dans l’intimité du contenu, partout et à n’importe quel moment. Le Coquelicot donne une place importante à la poésie du quotidien.
Le projet s’imagine autour d’un objet d’art : une revue papier comme expérience de lecture nouvelle. Au fil des pages, s’organise la rencontre de créations visuelles et textuelles, rassemblées par des appels à contributions. Le comité de lecture sélectionne un nombre limité d’œuvres par artistes et tient à faire émerger un dialogue graphique à travers une mise en page mouvante et élastique. La revue défend le mélange des styles, sans contraintes littéraires ni plastiques, générationnelles ou géographiques. Aucun artiste ne se concerte avant de créer et d'être publié. Le Coquelicot tisse des liens poétiques entre les œuvres aux différents horizons ; dans le but d’aboutir à la création d’un contenu complet, autant diversifié qu’unifié.
En publiant des auteurs internationaux, la revue défend l’idée d’un échange cosmopolite. L’équipe fondatrice part du postulat que l’expérience esthétique naît d’une pluralité de formes, sans frontières à la créativité ! Elle assume ce choix manifeste en travaillant avec un répertoire de sujets et de matières variées afin d’aboutir à un résultat singulier. L’œil se délecte à travers une lecture rythmée d’expressions poétiques. Le Coquelicot devient un lieu de retraite esthétique, entre fonds artistiques et rédactionnels.
La majorité du contenu est publiée en langue française, mais la revue réserve une place de choix aux langues étrangères. En refusant la traduction des textes publiés, nous souhaitons mettre en avant la musicalité de la poésie. L’unité de la revue se façonne au-delà de la compréhension sémantique, par le biais d’échos intimes et de résonances aléatoires. Ainsi, elle devient le vecteur d’une partition silencieuse et souhaite émouvoir ou ébranler nos mouvements intérieurs.

L'accompagnement

Le projet : le développement d'une revue de poésie participative disponible en ligne et distribuée en papier.
Les étudiantes seront accompagnées par plusieurs éditeurs de la région spécialisés en poésie pour travailler à la transmission de connaissances sur la gestion et le travail d’édition : de l’administration, à la fabrication et à la diffusion.
Un temps de travail est aussi proposé par l'agence pour la transmission d’information sur les aides et les accompagnements possibles à ce type de projet.

Les étapes (et les saisons) d'incubation

  1. Printemps 2020 : Candidature et entretiens
  2. Été 2020 : Construction du parcours d'accompagnement
  3. Automne 2020 : Premières échanges et rencontre avec Jean-François Manier, éditeur fondateur de Cheyne éditions

  1. Hiver 2021 : Deuxième rencontre avec Jean-François Manier, sous la neige

À suivre :

  1. Hiver 2021 : rencontres avec Andrea Iacovella, éditeur de poésie La Rumeur libre.
  2. Printemps 2021 : soirée de lancement du no. 3 "Feu-follet", avec exposition des artistes plastiques publiés, lecture de poèmes avec la compagnie Chiloé et leur Poèmaton. Dans le cadre de Magnifique printemps, vendredi 26 mars, dans nos locaux (25 rue Chazière, Lyon 4), à partir de 18h
  3. Printemps 2021 : rencontre avec Frédérick Houader, romancier et poète, fondateur des Éditions le Clos Jouve
  4. Été 2021 : rencontre avec les chargés de mission Vie littéraire et Économie du livre d'Auvergne-Rhône-Alpes Livre et Lecture
  5. Été 2021 : soirée festive pour valoriser les projets soutenus

Mot des étudiants

Grâce à l’accompagnement de L’ARALL et l’Université de Lyon, dans le cadre du dispositif professionnalisant "Étudiants, tous artistes !” , nous avons rencontré Jean-François Manier, fondateur de Cheyne Éditeur à l’Arbre Vagabond (Le Chambon-sur-Lignon). Durant ces journées, Jean-François Manier a partagé avec nous ses expériences dans le milieu de l’édition. Nous avons discuté des méthodes de diffusion, de publication et de gestion. Il nous a guidé dans nos différentes idées de projets pour la revue, autant événementiels que rédactionnels. Avec justesse, il nous a conseillées par son histoire, remplie de désillusions et de victoires. Ce fut aussi l’occasion de visiter la fabuleuse librairie bar à vins et l’atelier d’impression Cheyne Éditeur. Un lieu inspirant, calme et ressourçant ; une réelle pause dans le temps. En sommes, une rencontre bienveillante, une transmission de savoirs motivante qui ont su nous émerveiller et nous encourager. Ces riches découvertes et ce partage émouvant ont tissé un lien fort !


Les contours du dispositif "Étudiants, tous artistes !"

  • Objectifs: encourager et soutenir la professionnalisation des pratiques artistiques des étudiants et jeunes diplômés, et faciliter l’accès aux ressources des lieux et acteurs culturels de création et de diffusion.
  • Pour tous les étudiants de l’Université de Lyon en cours de scolarité ou diplômés depuis moins d’un an.
  • Candidatures sélectionnées suite à un appel à projets artistiques

En savoir plus sur les projets accompagnés (lien URL)